Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog

 
Elle restait pétrifiée, n’osait se mettre en marche. Son instinct lui disait que le chemin ne serait pas simple, elle avait peur.
La voyant hésiter, le chauffeur, de sa main gantée de blanc, lui flatta la croupe et la claqua, comme il aurait fait pour faire démarrer une belle pouliche. 
Comme stimulée par cette tape d’encouragement, elle entreprit de suivre cette voie, trop tranquille pour être honnête.
Elle se retourna plusieurs fois, le chauffeur ne la quittait pas des yeux, sa présence la tranquillisait. Elle fut toutefois,  bientôt hors de sa vue. Les rails s’enfonçaient dans une forêt, elle s’affola … Que se passerait-il si quelqu’un ou quelque chose s’en prenait à elle. Elle était seule. Comment avait-elle pu obéir à ce message ? Elle était folle. Oui, c’est cela, elle était folle, folle de lui.

Les mots, ses mots résonnaient dans sa tête et elle avançait toujours. Un bruit soudain, elle s’arrêta net. Qu’était-ce ? Un garde forestier qui faisait sa ronde et qui fut bien surpris du spectacle qui s’offrait à ses yeux.
« Alors, belle enfant, on se promène ? »
Tremblante, elle répondit qu’elle devait se rendre dans une clairière auprès d’un arbre. Qu’elle en avait reçu l’ordre.
« Fort bien ! Mais vous n’ignorez pas que vous empruntez là une voie privée. Vous ne pouvez poursuivre sans vous être acquittée du droit de passage »
Elle baissa les yeux, son cœur battant la chamade. Le silence régnait alentours. Elle en pouvait s’échapper et personne n’était là pour la sortir de cette impasse. Elle n’avait pas le choix, elle devait se soumettre à la volonté de cet homme.
Il déboutonna la braguette de son pantalon, faisant jaillir son vit déjà en érection.
« Fais moi une belle sucette, ma jolie et tu pourras repartir. »

Elle s’accroupit et prit la queue de l’homme dans sa main et la guida à sa bouche. Sa langue taquina le gland, et joua le long du méat. La douceur de sa langue faisait se dresser ce mat de plus belle. Elle l’emboucha et entreprit de long va et vient.
L’homme sentit son plaisir monter. Il lui appuya sur la tête, donna un coup de rein et enfonça sa bite jusqu’au fond de sa gorge, l’obligeant à avaler son nectar.
Son droit de péage accompli, il l’aida à se relever et la complimenta pour cette fellation en remerciant le hasard de l’avoir mise sur sa route.
« Pour une suceuse, t’es une sacrée suceuse »
Il la remit sur les rails et d’une claque sur les fesses, lui indiqua qu’il était temps pour elle de reprendre sa route.
Quelques minutes plus tard, elle arriva à la clairière et s’arrêta auprès de l’arbre annoncé.
Un jeune femme, nue, sous une robe transparente semblait l’attendre. Elle tenait une longue corde et un bandeau blanc et dit:

Tes vêtements, tu abandonneras,
Le long de l’arbre, tu te mettras,
Tes jambes, tu écarteras
Cette corde, à l’arbre, t’attachera,
Ce bandeau, tes yeux cachera.
Dans ta solitude, tu méditeras.


(A suivre )



www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Par Artemis - Publié dans : Eclats de Plume - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 28 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus