Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog

Il est là-bas derrière son écran et il attend. Elle est ici devant son clavier et elle écrit.
Qu'est ce qu'il espère et que lui dit-elle ?
Elle lui raconte des histoires et lui, il veut la croire. Il est là-bas, elle est ici.  Oui et alors ?
Ce n'est pas cela qui arrêtera cette complicité naissante entre eux.
Un désir partagé de pouvoir s’évader ? De donner à sa vie des plaisirs différents et merveilleux ?
Je ne sais pas. Le savent-ils ?
Une relation à distance, une relation étonnante, une relation découverte qui est venue comme ça par hasard. Un hasard, peut-être oui, peut-être non, une intuition.
L’intuition que de l’autre côté de ce miroir, il y a un double. Quelqu'un qui est séduit par les mots, les mêmes mots. Des mots douceurs, des mots chaleurs qui caressent l’imaginaire comme les mains d’un amant caresseraient le corps de sa belle.
Elle l’imagine. Elle le voit, allongé sur son lit, assoupi, nu. Une de ces siestes réparatrices. Elle lui écrit ce qu’elle imagine.

Elle se voit arrivant doucement derrière lui, sans bruit, pour ne pas le réveiller. Elle s’approche et se penche tendrement vers lui. Elle est nue elle aussi. Elle s’agenouille près de lui et lui effleure son dos de la pointe de ses seins.
Il frissonne, Elle parcourt ainsi son corps. Le contact de sa peau à lui, et la sensualité de ses caresses font dresser les pointes de ses seins. Elle l’enjambe et s’allonge sur lui, dépose un bisou derrière son oreille.
Il tourne la tête et elle l’embrasse, perd alors l’équilibre et se retrouve allongée à ses côtés.

Elle a écrit son rêve sa main glissée entre ses cuisses et  envoie son message là-bas.
Là- bas son ordinateur à lui bipe : « Vous avez un nouveau message »
Il sourit. Il le lit. Il ferme les yeux, s’imagine et écrit la suite de son rêve à elle avec ses mots à lui.


Ill reprend alors l’initiative et caresse ses seins dont les mamelons, fiers se dressent devant lui,
Ils les malaxent, les contourne, pince entre deux doigts ces pointes orgueilleuses, et sa bouche gourmande les lèche, les mordille. Elle se raidit, son corps s’électrise.
Sans cesser de titiller ses mamelons l’un après l’autre de sa main droite et de sa bouche, sa main gauche se glisse entre ses cuisses et s’aventure dans la grotte humide qui l’attire immanquablement,
Il écarte sans peine ses lèvres ouvertes, et glisse un doigt aussitôt rejoint par un deuxième. L’atmosphère y est douce et accueillante.  Son pouce profiteur agace son bouton.
Elle se cabre sous la violence de son plaisir. Son souffle s’accélère, elle est prête à exploser, elle voudrait se retenir, attendre, mais il ne lui laisse pas le choix. Elle jouit dans un cri et retombe sur le lit. Son corps vibre ainsi un moment avant qu’elle ne retrouve ses esprits. Il la regarde. Il sourit.

En écrivant ces mots, en lisant les siens, il voyait les images, Il la voyait elle. Enfin, il voyait celle qu’il imaginait. Il se voyait lui et sa nature d’homme se redressait. Il bandait devant son écran. Il envoie son message.
Là- bas son ordinateur à elle bipe : « Vous avez un nouveau message »
Elle sourit. Il a répondu. Elle a hâte. Elle veut savoir. Elle lit.
Elle aime ses mots, les savoure, les apprivoise et se les approprie. Une chaleur envahit son bas ventre, entraîne un désir violent. Elle se caresse. Elle vit ce qu’elle lit. Elle est avec lui. Elle jouit.

Une correspondance commencée. Une correspondance improvisée. Une correspondance qui continuera ou ne continuera pas.
Un plaisir partagé. Le plaisir de lire et d’écrire pour l’autre. Une belle expérience.

Cette illustration est de Sandokan.

Par Artemis - Publié dans : Eclats de Plume
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus