Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog

Eclats de mes coups de coeur

 
 
Une musique qui me plait par le rythme, j'aime danser sur ces musiques. Une chanson qui me plait par clin d'oeil à nos amis du Québec pour qui "La turlutte" n'est rien d'autre qu'une manière de chanter.
Merci au groupe "Mes souliers sont rouges" pour cette interprétation.
Mon seul regret c'est de n'avoir pas pu aller les voir en live ....




Quand plus rien ne va
Que tout ne va pas
Quand plus rien n'est droit
Que tout est de guingois
On peut essayer de souffler dans un joli roseau percé
Jouer un petit air de flûte
Ou bien faire une petite turlutte
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit

Quand plus rien ne va
Que tout ne va pas
Quand plus rien n'est droit
Que tout est de guingois
On peut aller dans la forêt
Et avec des branches coupées
Se construire une jolie cahute
Jouer un petit air de flûte
Ou bien faire une petite turlutte
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit

Quand plus rien ne va
Que tout ne va pas
Quand plus rien n'est droit
Que tout est de guingois
On peut comme faisaient les trouvères
Sur quelques cordes jouer un air
En se grattant la peau du luth
Se construire une jolie cahute
Jouer un petit air de flûte
Ou bien faire une petite turlutte
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit

Quand plus rien ne va
Que tout ne va pas
Quand plus rien n'est droit
Que tout est de guingois
On peut même s'asseoir n'importe où
Sur des bouts de verre ou sur des clous
Pour déchirer le fond de son calbute
En se grattant la peau du luth
Se construire une jolie cahute
Jouer un petit air de flûte
Et pourquoi pas une turlutte
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit
Turlutte avant d'aller au lit fait passer bonne nuit


Par Artemis - Publié dans : Eclats de mes coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 20 commentaires
Parce qu'il y a des plaisirs dans la vie, que tout n'est pas noir ou gris ...

Je viens d'avoir une agréable surprise qui est pour moi comme un souffle d'air pur.
J'ai eu l'idée il y a quelque temps de donner une deuxième vie à certains de mes poèmes et les publiant ailleurs...

Une façon pour moi, de découvrir aussi, d'autres talents, d'autres poètes et d'autres sensibilités.
C'est ainsi que l'un de mes lecteurs
PeLF,

pelf


M'a demandé l'autorisation de de mettre en musique, l'un de mes poèmes
Gouttes

que j'avais publié ici le 18 avril 2007.

J'avoue que cette proposition m'a fait énormément plaisir et un grand honneur. J'ai donc donné mon accord et je vous invite à découvrir sa composition sur son blog , ici .

J'aime cette idée de partage avec d'autres passionnés qu'ils soient musiciens, poètes, photographes ou dessinateurs.
Quand le talent de l'un fait vivre la création de l'autre.

Merci à toi PeLF pour cette interprétation.


www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Par Artemis - Publié dans : Eclats de mes coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Dans mon article précédent je parlais de la relation que faisait l'auteur de "69 histoires du désir" entre le tableau de Gustave Courbet, L'origine du monde et une chanson de Georges Brassens.
Le grand Georges est et restera pour moi un poète parmi les meilleurs. J'aime la poésie de ses mots et la beauté de sa pensée quand il s'exprime comme ici sur le sexe de la femme.
Dans un
ailleurs, une lectrice m'a écrit que  ce tableau avait produit un choc énorme sur elle, parce qu'elle se l'était pris en plein face, avec tous ses détails le jour où elle l'avait rencontré si l'on peut dire!
L'oeuvre de Brassens, je ne l'ai pas pris en pleine face mais en plein coeur depuis des années. C'est le seul artiste dont je possède la collection complète de chansons, en 33 tours, je sais c'est préhistorique mais j'y tiens !!!
J'ai choisi pour illustrer cette chanson une toile en cours de réalisation de
Cyril Leysin.

Brassens-Etape-3-41X33cm-huile-sur-toile-2007-copie-1.jpg
Huile sur toile de Cyril Leysin


Ayant avecques lui toujours fait bon ménage
J'eusse aimé célébrer sans être inconvenant
Tendre corps féminin ton plus bel apanage
Que tous ceux qui l'ont vu disent hallucinant.

C'eût été mon ultime chant mon chant du cygne
Mon dernier billet doux mon message d'adieu
Or malheureusement les mots qui le désignent
Le disputent à l'exécrable à l'odieux.

C'est la grande pitié de la langue française
C'est son talon d'Achille et c'est son déshonneur
De n'offrir que des mots entachés de bassesse
A cette incomparable instrument de bonheur.

Alors que tant de fleurs ont des noms poétiques
Tendre corps féminin c'est fort malencontreux
Que la fleur la plus douce la plus érotique
Et la plus enivrante en ait de plus scabreux.

Mais le pire de tous est un petit vocable
De trois lettres pas plus familier coutumier
Il est inexplicable il est irrévocable
Honte à celui-là qui l'employa le premier

Honte à celui-là qui par dépit par gageure
Dota de même terme en son fiel venimeux
Ce grand ami de l'homme et la cinglante injure
Celui-là c'est probable en était un fameux.

Misogyne à coup sûr asexué sans doute
Au charmes de Vénus absolument rétif
Etait ce bougre qui toute honte bue toute
Fit ce rapprochement d'ailleurs intempestif.

La malpeste soit de cette homonymie
C'est injuste madame et c'est désobligeant
Que ce morceau de roi de votre anatomie
Porte le même nom qu'une foule de gens.

Fasse le ciel qu'un jour, dans un trait de génie
Un poète inspiré que Pégase soutient
Donne en effaçant d'un coup des siècles d'avanie
A cette vraie merveille un joli nom chrétien

En attendant madame il semblerait dommage
Et vos adorateurs en seraient tous peinés
D'aller perdre de vue que pour lui rendre hommage
Il est d'autre moyen et que je les connais

Et que je les connais.
www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Par Artemis - Publié dans : Eclats de mes coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 21 commentaires
Période de vacances, escapade.... Loin de la sphère bloguesque et du monde du web, j'ai pris un bain de culture et découvert de bien jolies choses, parmi celles-ci ce beau livre. de
69 histoires de désir
Jean-Manuel Traimond.
Je me demande si je ne vais pas d'ores et déjà commencer ma liste de cadeaux pour le 
Père Noël, tant j'ai pris de plaisir à le feuilleter.
Jean-Manuel Traimond, avec "69 histoires de désir" nous offre avec malice, un musée érotique imaginaire. Cet ouvrage explore 69 oeuvres d'art qui traitent du désir, qu'il soit explicite, caché, deguisé ou inconscient, de la représentation pompéienne du dieu Priape aux dangereuses nymphes des préraphaélites, des géographies péniennes de Georgia O'Keefe à L'origine du monde de Courbet en passant par la bestialité selon Michel-Ange et par les foudres silencieuses de Balthus. Certaines ouevres sont connues, d'autres moins mais toutes se révèlent syurprenantes par la lecture que nous livre l'auteur. Une belle façon de découvrir l'art à travers ce que j'aime, l'érotisme. L'érotisme est intemporel.  Dès l'Antiquité, le désir érotique a inspiré peintres, graveurs et sculpteurs.
Bien sûr, je n'ai pas eu le temps de tout lire, j'ai surtout regardé les images, comme une enfant émerveillée et je me suis arrêtée sur la page de mon tableau préféré, j'ai apprécié la relation que Jean-Manuel Traimond a fait entre le tableau " L'origine du monde" de Courbet et " Le blason" une chanson de Georges Brassens, poète incomparable.www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
Par Artemis - Publié dans : Eclats de mes coups de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus