Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog

4. Fais moi mal !



A force de battre l'enclume
De mon dard bave une écume
Trahissant l'ultime limite
Du désir gonflant mon vit

Sur Sa peau rougie
Ma fière bougie
Ma titanesque limace
Laisse de crémeuses traces

Dont le parfum de musc
Lui monte à la tête…
Et peu m'importe si elle s'offusques
Ce n'est que le début de la fête…

Visant sa fleur offerte
D'un coup d'un seul, violent et soudain,
J'y plonge enfin
Ma tige alerte !

Un hoquet lui secoue le ventre
Tandis que tout entier en elle j'entre
Enorme et turgescent
Si raide et bouillonnant !

Sensation d'un vide
Plus que comblé,
Et d'une façon si rapide
Qu'elle l'a soulevée

Je reste en émoi
Ainsi planté,
Et prends encore de l'ampleur
Dans ses douillets intérieurs.
Elle n'ose et ne peux bouger
Comme soudain paralysée
Par cette longue épée
Ce membre Roi !

Les spasmodiques contractions internes
De mon sang qui palpite et circule
Résonnent dans ses tempes fiévreuses.
Et sous ses yeux soudain saillissent des cernes
Car l'idée qu'après je l'encule
Vient de traverser de ses pensées sinueuses !

 

 

© Cyr


*

 

 

Impuissante, pieds et bras entravés
Offerte à ses assauts de mâle puissant,
Tout mon être appelle son épée.
Il vient en moi si brusquement.

Les coups de buttoir qu'il me donne
Dans tout mon corps résonne
Ma petite fleur si grandement fouillée
Tremble de peur d'être déchirée.

Son dard puissant en moi grossit,
Tandis que mes seins il mordille
Tout en moi, tremble et vacille
Un sexe comme ça, ce n'est pas admis !

Quand soudain, mes yeux effarés
Croisent son regard gourmet
"Non, dis moi que c'est pas vrai
Tu ne vas pas m'enculer ?!"

Je ne peux imaginer ma rosette
Par un tel pieu, perforée.
C'est impossible, c'est insensé
Mais je suis son jouet, donc, je l'accepte.

Je ferme les yeux, déjà épuisée,
A quel supplice m'a-il destinée ?
Ce joli Bois des Ronces
Sera le lieu de la défonce.

©
Chris

*

Ah ! Ces cris de plaisir et de douleur !
Oh ! Ces gémissements et ces pleurs !
Pendant que je pénètre non sans mal
Ses profondeurs annales…

Han ! Ca y est, j'y suis !
Au fond, tout au fond, cogne mon vit.
Je sens ses sphincters qui se contractent
Ouvrant la scène de son cul pour le dernier acte

Alors enfin, je vais et je viens
Les mains ancrées à ses reins :

Autour de mon chibre énorme
Son trou brûlant se dilate et se resserre,
Je le fouille sans ménagement
Me délectant de ses hurlements
Qui fulgurants déchirent l'air
Sous les coups de mon sexe hors - normes !

Ah ! C'est si bon, je prends mon pied !
Et j'éclate enfin à gros bouillons
Dans son joli cul de souillon
Un jus épais avec force éjaculé
Dont les jets si chauds inondant sa chair
La font jouir à son tour, d'un orgasme qui enfin la libère !

Je me retire, ouf ! elle commençait à manquer d'air,
Y a plus de place dans son fumant cratère :
Mon lait déborde et coule le long de ses cuisses
Caresse étrange, signant la fin de son supplice.

© Cyr

Vous pourrez retrouver Cyr et nombreux autres poètes érotiques en cliquant sur cette bannière .



 

 

 

Par Artemis - Publié dans : Eclats d'ailleurs
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus