Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog

Dans la  première partie des retrouvailles d'Isabelle et de Thomas, j'avais laissé un doute ...
Vous avez joué le jeu et mentionner des suites possibles à cette histoire ...
Je me suis amusée à puisser dans vos idées pour imaginer cette deuxième partie.

 
Thomas se rend compte que la fraîcheur matinale a eu un effet sur la poitrine d’Isabelle. Il ne peut empêcher son regard de glisser vers ses mamelons arrogants. Le vent coquin s’en mêle et fait légèrement voleter le tee-shirt d’Isabelle, laissant apercevoir le haut de ses cuisses. Ce n’est pas sans effet sur Thomas, ni sur Isabelle.

Isabelle rougit.
 
Elle se ressaisit enfin et laisse enfin entrer son ami. Elle ne va quand même pas le laisser là sur le seuil. Ils sont obligés de faire un slalom entre les bagages éparpillés dans le couloir. Elle se retourne pour dire à Thomas de la suivre.
_ Viens, suis-moi au salon, nous allons boire un café et reparler du bon vieux temps.
 Elle ne remarque pas le sac de voyage qui s’est volontairement jeté entre de ses pieds, lui faisant perdre l’équilibre et manquer tomber. Le tee-shirt en a profité pour remonter sur ses reins.

Thomas est stupéfait.

Isabelle ne porte pas de culotte. Décidemment, son amie a bien changé, pense t-il, ce n’est pas pour lui déplaire. Il ne dit rien, l’aide à se relever et ils finissent d’arriver au salon.
Isabelle invite Thomas à se mettre à l’aise. Il retire sa veste, qu’elle dépose sur le dossier d’une chaise.
_ Installes-toi sur le fauteuil, je vais chercher le café.
Elle disparaît aussitôt. Thomas s’assied et l’attend tout en repensant à ce qu’il venait de voir. L’avait-elle fait exprès ? Il avait envie de le croire.

Isabelle revient.

Elle pose le plateau sur la table du salon et s’installe sur le fauteuil qui se trouve face à celui de son ami. Deux ans, qu’ils n’avaient pas partager un café, deux ans qu’ils ne s’étaient vus. Deux ans ? Une éternité. Bien que devenue une belle jeune femme, Isabelle n’a pas changé, elle est restée la même, toujours aussi bavarde. Ils se remémorent leurs souvenirs passés et le temps  passant, Isabelle, s’enfonce dans son fauteuil et écarte sensiblement ses jambes. De son fauteuil, Thomas ne reste pas de marbre en apercevant la petite touffe blonde d’Isabelle.  Son sexe commence à se sentir à l’étroit dans son pantalon.

Isabelle est provocante.

Thomas veut savoir. Isabelle cherche-t-elle à le séduire ? A-t-elle remarqué dans l’état où elle le met ?
_ Isabelle, tu le fais exprès ou quoi ? Tu as vu ta tenue ?
_ Ben quoi, qu’est-ce qu’elle a ma tenue ?
_ Tu me reçois sans culotte et me montre délibérément ton intimité. Ce n’est pas sérieux pour une fille qui reçoit.
_ Mais ….
_ Je trouve que tu exagères, viens un peu voir par ici.
_ Pour quoi faire ?
_ Puisque tu ne caches rien, je veux te voir de plus près.
 
Isabelle éclate de rire.
 
_ Attrapes moi si tu peux !
Et là voilà partie à courir autour de la table. Thomas ne perd pas un instant, il la prend en chasse.
_ Si je t’attrape, je te donne la fessée, chipie.
_ Cours toujours !!!
 Isabelle telle une anguille se faufile et sort par la porte fenêtre et cours dans le jardin.
 
Thomas l’attrapera –t il ?
 
Par Artemis - Publié dans : Eclats de Plume
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Mars 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus