Qui suis-je

Eclatons-nous

  Vous êtes 
 
  
promeneurs à être venus 
me rendre visite depuis septembre 2006.
Un nombre c'est bien ,mais c'est pas très
causant ... Mec lecteurs d'où venez-vous ?
Le 20 octobre 2007, j'ai mis cette carte
pour mieux vous connaitre.

outils webmaster

outils webmaster


Citation

"L'érotisme est l'une des bases de la connaissance
de soi, aussi indispensable que la poésie." 

 

 
Anaïs Nin, Etre une femme et autres essais.

Un petit clic si aimez ce site

www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.



Mon livre de chevet 
A lire absolument
 
   livre
  
  Ce que je lis en ce moment


 








Les forums que je fréquente

les plaisirs et pêchés mignons de Lola



Les dialogues de femmes de Sarahh









Je les ai rencontrés sur OB



Koulou


 

Muad


 

Le Musée de Muad


Michka 


 

Motdit


 

Arteashow


 

Baggins


 


Little red Dragon


Blackevil


Lib le poète



Guts ou le royaume de la chaleur


 Les sens de Claire

 

  Le carnet d'Erwan 

 

 

 Référencement

Erotisme sur BIG-annuaire

Annuaire de l'érotisme

L'annuaire de l'elfe de la forêt noire .

L'annuaire de didinath


annuaire du pépère  

Annuaire de Blogs

l'annuaire du WebAdd to Technorati Favorites

W3C

  • Flux RSS des articles

overblog




Je ne cessais de regarder ma montre, ce jour là …. Elle ne finirait donc jamais cette après-midi ….
Nous en parlions depuis quelques temps déjà, on la voulait, on l’espérait cette rencontre ...   Et voilà, tout arrive.  
 Il fait une de ces chaleurs dans le bureau, la température ambiante frôle les 33 °, usant, épuisant … Je n’ai plus un poil de sec, façon de parler, je n’en ai pas, du moins plus. Je me suis faite épilée quelques jours avant.  
J’ai chaud, très chaud, je n’aime pas cette chaleur caniculaire, je n’ai pourtant q’une petite jupe et un débardeur sur moi. Une culotte, un soutien-gorge blanc…peu de choses en vérité, mais j’ai chaud, très chaud, trop chaud.
 
Et, que va-t-il penser de moi ? Je vais être jolie, rouge comme je suis, si seulement il y avait une douche que je puisse me rafraîchir, le corps et les idées bouillonnantes que je me fais, de ce qui sera …. ou ne sera pas.
 
On imagine toujours tellement de choses.
  Enfin, il est 16h00. Je quitte le bureau et rejoint ma petite voiture rouge. Horreur, c’est pire que la canicule là. J’entre dans un stérilisateur ambulant, je n’ai que quelques kilomètres à parcourir et je vais arriver en eau ….
Je me gare devant l’hôtel convenu, juste devant une piscine. C’est de la provocation ou quoi, je piquerai bien une tête moi, mais je ne suis pas venue pour ça.
 
Pourquoi suis-je venue ? Parce que, parce que … 
J’avais envie de le rencontrer, lui l’homme qui est venue du ciel, jusqu’à moi. Envie de le connaître, envie de savoir si …. J’aimais toujours ça.  
 Le voilà qui vient vers moi. Je ne pouvais pas me tromper, il est bien tel que sa photo le laissait paraître, je me suis sentie petite d’un coup. Il me parait si grand.   Très précautionneux de mon bien-être, il me propose de prendre une douche pour me rafraîchir et de lui envoyer un texto pour lui dire quand je serai prête.   J’apprécie sa délicatesse.  
Une fois réunis, après quelques paroles, il me dit qu’il connaissait un moyen de passer le temps …. Malicieuse : « Ah oui, je ne vois pas … »
 
 J’ai vu, enfin, j’ai senti.  
Je me suis retrouvée promptement en travers de ses genoux et il a commencé à me fesser sur ma jupe.
M’enfin, faut-il que je sois folle un jour de canicule, pour venir chercher une chaleur supplémentaire.
Folle ? Non, bien sûr que non, gourmande, oui.
 
La jupe n’est restée que le temps de mettre la machine en route, elle ne tarda pas à se dégager laissant à sa vue, mes fesses rosies autour de ma culotte blanche.
Cette culotte n’a fait que changer de forme au fur et à mesure que l’artiste enjolivait son œuvre d’une teinte de plus en plus carmine, jusqu’à avoir l’apparence d’un string.  
 La chaleur cuisante de cette fessée augmentée de celle qui me consumait de l’intérieur a eu raison de mes sens, j’étais bien, merveilleusement bien.
 Ma culotte a disparu et un à un le reste de mes vêtements a suivi.   J’étais ainsi nue à la merci de cette main qui tantôt claquait, tantôt fouillait une intimité que j’offrais avec une envie grandissante. Une succession de jeux, de caresses, de massages et de plaisirs.  Une envie de ne plus bouger, de ne plus penser, de savourer pleinement l’instant présent.…  
Une découverte aussi.
Un martinet surgi d’un sac à malices est venu caresser mes fesses rougies, sans douleur, une sensation de fraîcheur sur le feu qui me consumait, puis des photos. Une première pour moi.
 
Et ce temps qui passe, cette obligation de quitter cette ambiance sensuelle, pas envie.
Je le sais, je le sens à cet instant, il y aura une suite à cette rencontre. J’en ai l’ En-Vie. Nous avons encore plein de pistes à découvrir, à partager encore pour le Plaisir.  
Tu me tends la main, j’accepte de sortir du lit et nous allons prendre une douche ensemble. Nos corps nus brillent et ruissellent.
  La douche est la fidèle compagne de mes plaisirs solitaires. Comment l’as-tu su, te l’avais-je dis ? Tu m’as caressée, tout en dirigeant ce jet vers mon sexe enflammé. J’ai senti mon dos se cambrer, mon sexe s’ouvrir davantage à tes doigts inquisiteurs et à la pluie de la douche. J’ai tendu les bras et me suis retenue au mur et j’ai crié mon bonheur, mon plaisir…  
Tu m’as eu ….
Tout l’hôtel m’a entendu, je le sais, mais qu’importe.  
 Merci à toi, l’épicurien volant… Pour ce que tu m’as donné, pour ce que tu me donneras encore.  
Carpe diem
 

© Artemis


Par Artemis - Publié dans : Eclats de Plume - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Eclat-titudes

 

Droit de reproduction

Tous les textes présentés dans ce site
m'appartiennent et ne doivent être
reproduits en aucun cas et sous aucune
forme que ce soit sans mon autorisation.
Si vous désirez en publier un sur votre
site ou ailleurs ou si vous souhaitez
simplement m'écrire.

eclatsdemoi@yahoo.fr

Il me fera plaisir de vous répondre.
Merci de votre comprehension
et de votre respect !


 


 

Les images et photos utilisées
outre les miennes sont glanées
sur le net et leur auteur est
toujours indiqué.
Si l'une d'elle vous appartient
et que vous voulez que je la
retire
écrivez-moi.
Je le ferai aussitôt.

 


Mon site de prédilection




Et son forum


 J'aime et j'y écris :






Des textes inédits 
Chez  l'Eronaute

 

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus